Plaquette EGALIM

Plaquette EGALIM d'aucy et Cocotine

La loi EGALIM, tout le monde en parle mais ça change quoi pour vous au quotidien ?

d’aucy et Cocotine vous proposent un décryptage de cette loi pour vous permettre d’y répondre et ainsi de concocter des menus en lien avec ses nouvelles obligations. L’objectif en restauration est de favoriser une alimentation saine, sûre et durable, c’est justement l’ADN de notre modèle coopératif au sein de d’aucy foodservice.

Plaquette Cocotine – Mieux-être animal

Cocotine et la gamme mieux-être animal

Cocotine vous présente sa démarche plus respectueuse du bien-être animal.

 

Une charte en faveur du bien être animal co-signée par Restalliance mais également Welfarm, association à but non lucratif qui accompagne Cocotine dans sa transition vers les œufs alternatifs.

Alimentation durable en entreprise

Alimentation durable en entreprise avec d'aucy et Cocotine

Le consommateur français n’en est pas à un paradoxe près. Lorsqu’il est question de son alimentation dans la sphère privée, il opte volontiers pour une consommation durable. Lorsqu’il déjeune sur son lieu de travail, il n’a plus forcément les mêmes aspirations. Plus étonnant encore, lui qui scrute les étiquettes quand il fait ses courses, il ne prête pas attention à la provenance des produits qui entrent dans la composition de son plateau. Les équipes de restauration incorporent par conséquent une pincée de pédagogie à leur menu.

La coopérative, un choix qui a du sens

Cooperative Eureden d'aucy Cocotine

La meilleure technique culinaire n’est rien sans un bon produit. Si l’on parle d’un légume, les chefs par conviction et, à la demande de leurs convives, veulent privilégier celui qui a notamment poussé en France et a été cueilli à maturité. Ceux qui ont fait le choix de travailler avec une coopérative agricole savent que ces engagements seront tenus et iront bien au-delà. Ce modèle d’entreprise est en effet d’une modernité étonnante au vu des enjeux économiques, sociaux et environnementaux actuels.

Faire voyager les papilles en restauration collective

Cuisine du monde restauration d'aucy

Le repas est un moment qui, à la fois répond aux besoins physiologiques et nutritionnels, et en parallèle est synonyme de découverte. En restauration collective, davantage d’objectifs rentrent en jeu :

  • Civilité et savoir-vivre ;
  • Anti-gaspillage et équilibre alimentaire ;
  • Transmission culturelle.

Distincte de l’éducation nutritionnelle, l’éducation alimentaire fait d’ailleurs partie des priorités de la politique éducative de santé du ministère de l’Éducation nationale. D’un autre côté, le repas assure un plaisir de manger au quotidien aux adultes et leur permet d’avoir accès à des plats sains et équilibrés. Pour le chef cuisinier, ces enjeux sont donc de véritables tremplins d’épanouissement.

Les 6 bonnes raisons de choisir la conserve

avantages conserve d'aucy

La conserve est connue de tous. Selon une étude menée par Kantar Worldpanel en 2017, elle est présente dans 99,7 % des foyers français. Économique, facile à utiliser et à stocker, la conserve possède de nombreux atouts qui séduisent également les professionnels. La moitié d’entre eux, et tout particulièrement ceux qui travaillent en restauration collective, utilisent des produits en conserve tous les jours, et 89 % au moins une fois par semaine (étude réalisée par L’UPPIA en 2016).

Le snacking, nouvelle stratégie de développement

snacking restauration collective Cocotine

Le snacking a envahi nos villes. Il n’est plus réservé aux ados en quête de burgers, pizzas ou kebabs. A côté de leur offre classique, donc le self avec un plateau repas comprenant entrée, plat, dessert, nombreux sont désormais les restaurants à avoir imaginé des modèles alternatifs. Les convives ont des envies de fast good, manger vite et bien, autant qu’ils puissent les assouvir dans le cadre de la restauration collective. Le défi est de taille, et le marché colossal.

Conserve et surgelés, stop aux idées reçues

stop idées reçues

Les chefs qui emploient des produits en conserve et surgelés le font pour des raisons budgétaires et de praticité. Mais aussi parce que, comme tous les professionnels de la restauration collective, ils ont à cœur de régaler leurs convives en toute sécurité, tout en faisant un geste pour la planète. Ces deux procédés le permettent et offrent d’autres avantages. Quelques éléments de réponse.