Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Envoyer par mail
Fermer

d'aucy foodservice | Fournisseur de légumes et oeufs pour les professionnels

Cocotine-restauration scolaire 19 septembre 2021

C’est la chasse aux oeufs code 3 dans les cantines !

Cocorico ! La France est toujours, et de loin, le premier producteur d'œufs de consommation dans l'Union Européenne. Elle met chaque année sur le marché plus de 14 millions d'œufs. Reste que les œufs issus de poules élevées en cage n'ont plus la cote. 83% des Français souhaitent en effet que les professionnels de la restauration cessent de servir des œufs de poules en cages dans leurs menus.

Dans ce contexte, Cocotine s’engage et accompagne ses adhérents coopérateurs pour arrêter les oeufs de poules en cage (marquage code 3) d’ici 2025. Pour satisfaire cette demande en œufs alternatifs, les producteurs ont besoin d’anticiper ce changement de mode d’élevage, qui nécessite 18 à 24 mois. Cette transition a un coût, que les producteurs, seuls, ne sont pas en mesure d’assumer.

Conscient que cela implique une profonde modification de la chaîne d’approvisionnement, Cocotine a été le premier industriel à s’engager dans cette voie, dès 2017. La marque a souhaité faire bouger les lignes en créant avec ses éleveurs une filière d’œufs issus d’un mode d’élevage alternatif à la cage, dit Code 2 « Mieux Être animal ». Concrètement, il s’agit d’un élevage de poules au sol amélioré, qui offre des conditions de vie plus adaptées aux comportements spécifiques des poules, tels que l’exploration, le perchage, les bains de poussière ou encore les interactions sociales. La démarche a été concertée avec plusieurs partenaires (dont l’association Welfarm) pour définir les conditions d’élevage acceptables en alternative à la cage (accès à la lumière naturelle et à un espace extérieur appelé jardin d’hiver, mise en place d’un enrichissement du milieu pour favoriser l’expression du comportement naturel de la poule…), tout en prenant en compte les conditions techniques et économiques de la filière. 

Toujours précurseur, Cocotine s’est aussi lancée très tôt dans le bio pour satisfaire aux besoins des chefs en restauration collective. Pour mémoire, 88% d’entre eux proposaient déjà des produits/ingrédients bio dans leur établissement en 2017 (selon Etude Agence BIO / CSA Research Mai 2017), soit bien avant la loi EGAlim.

A date, Cocotine propose 8 références issues de poules au sol “Mieux Être animal” et 31 en bio, le tout origine France et avec une traçabilité complète. C’est aussi ça, être une marque de coopérative !

CTA-fiche-gamme-Cocotine-campagne-tokster

Partager cet article