Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Envoyer par mail
Fermer

d'aucy foodservice | Fournisseur de légumes et oeufs pour les professionnels

d'aucyfoodservice-coopérative 3 novembre 2020

Souveraineté alimentaire

La 1ère vague de la crise sanitaire mondiale du Covid-19 a montré les avantages de l’agriculture familiale de proximité pour se procurer des produits alimentaires de qualité, de saison et souvent bio. Avec cette crise sanitaire, la souveraineté alimentaire est plus que jamais au cœur des politiques d’approvisionnement.   

Souveraineté alimentaire : au centre des politiques d’approvisionnement post-Covid de la restauration

Avec la pandémie, la restauration a été forcée de prendre un nouveau virage pour être en capacité de poursuivre son activité. Toutes les formes de restauration sont impactées et chacune doit s’adapter à une situation totalement inédite. Les approvisionnements en denrées alimentaires ont été complexifiés par la fermeture des frontières. Le concept de souveraineté alimentaire a pris tout son sens.  

Qu’est-ce que la souveraineté alimentaire ?

C’est un concept qui a été présenté pour la première fois en 1996 par le mouvement social et paysan "Via Campesina" lors du sommet de Rome sur l'alimentation. Depuis, plus de 400 ONG mondiales l'ont précisé et adopté. La souveraineté alimentaire c'est le droit des pays à définir leur propre politique agricole et alimentaire. Ainsi ils peuvent protéger et réglementer leur production et leurs échanges agricoles dans un objectif de développement durable. La souveraineté alimentaire détermine aussi le degré d'autonomie alimentaire, dans des conditions de travail et de rémunération décentes de ceux qui produisent. Considérant que le rôle des paysans est de nourrir en priorité leurs concitoyens, la souveraineté alimentaire développe et protège l’agriculture familiale et les marchés de proximité avec, si besoin, des garanties économiques.  La sécurité alimentaire et les conditions sociales et environnementales de production sont aussi des préoccupations de la souveraineté alimentaire. Enfin, celle-ci prône des techniques agricoles qui favorisent l’autonomie des agriculteurs et des éleveurs.  

La coopérative française : un modèle à suivre

Dans cet esprit, choisir des fournisseurs organisés en coopérative agricole apporte une réponse concrète à la notion de souveraineté alimentaire. En impliquant au quotidien les agriculteurs et les éleveurs, le modèle coopératif est particulièrement avant-gardiste en la matière puisqu’il repose principalement sur l’humain.  L’exemple de d’aucy foodservice, une société coopérative française qui gère deux filières, légumes et œufs, en est une bonne illustration. Avec un mode de gouvernance unique, indépendant et démocratique basé sur le principe "un homme, une voix"*, la coopérative mutualise les moyens de production et de gestion, pour que chacun puisse développer son activité et en vivre décemment. Les bénéfices sont soit réinvestis, soit redistribués équitablement entre les associés coopérateurs. Grâce à la coopérative, les intermédiaires sont moins nombreux et les revenus plus avantageux. Quant aux orientations stratégiques, elles font toujours l’objet de débats puis de votes car chacun a le droit de s’exprimer. En outre, une coopérative n’est pas délocalisable et ne peut être ni vendue ni cédée à un tiers. C’est une vraie garantie pour le futur des exploitations agricoles qui se transmettent souvent de génération en génération.   

Les consommateurs plébiscitent les productions agricoles locales

Les consommateurs sont sensibles à toutes ces valeurs et la crise sanitaire a exacerbé cette perception. L’étude Geco Food Service** montre qu’à l’heure de la pandémie, les français ont pris de nouvelles habitudes en matière d’achat de produits alimentaires. Ils se sont par exemple recentrés sur les produits locaux et les ¾ estiment qu’ils vont conserver ces nouvelles habitudes lorsque la crise sera passée. Les restaurateurs doivent s’intéresser à ces nouvelles tendances en privilégiant les produits locaux, français, de la meilleure qualité possible.  En s'approvisionnant en produits issus de coopératives agricoles françaises, ils ont l'assurance d'obtenir des produits de qualité dont la sécurité sanitaire est maîtrisée du champ à l'assiette. Grâce à des gammes très larges, ils peuvent également trouver des productions Bio et des produits 100% cultivés en France. Le choix est au rendez-vous ! Chez d'aucy foodservice, le solgan Fiers de coopérer est une véritable profession de foi. Chaque jour, les coopérateurs d'aucy foodservice sont les ambassadeurs des marques d'aucy (légumes) et Cocotine (oeufs) qu'ils représentent et valorisent dans l'exercice de leur métier. Une agriculture durable pour une alimentarion responsable... L'avenir en somme !       * Pour un agriculteur ou un éleveur, être coopérateur signifie être copropriétaire de la coopérative par la souscription du capital social correspondant à son activité. ** Étude shopper IRi 10 Juin 2020 pour Geco Food Service : Quel impact de la crise sanitaire sur les consommateurs en Foodservice?  d'aucyfoodservice-coopérative